Pour les prochains événements où rencontrer les représentants du Port de Barcelona, cliquez ici.

7 de novembre 2019 - Le Port de Barcelone présente sa stratégie Smart Ports au sein du Smart City World Congress

Dans le cadre du Smart City Expo World Congress, 6 ports internationaux réunis dans l'espace Smart Ports présenteront leurs principaux projets pour répondre aux défis actuels et futurs, et créer des villes et des ports plus respectueux de l'environnement et plus efficaces.

Le Port de Barcelona est à l'initiative de la création d'un espace dédié de 150 m2 ‘Smart Ports – Piers of the Future' au sein du Smart City Congress, le plus grand salon au monde sur les villes intelligentes, qui rassemblera 1000 exposants dont 700 villes de 140 pays dans la capitale catalane du 19 au 21 novembre et prévoit d'accueillir 25.000 visiteurs cette année.

Ce nouvel espaced'analyses et d'échanges Smart Ports réunira six ports innovants : Anvers, Barcelone, Hambourg, Los Angeles, Montréal et Rotterdam, qui disposeront chacun d'une zone d'exposition avec tables tactiles. Des entreprises technologiques, des start-ups et des experts du secteur présenteront aux visiteurs leurs innovations phares et leurs projets de transformation digitale dans un agora. Les sociétés françaises Bolloré Logistics, Buyco accompagnée de son client Alteo, et enfin Traxens, interviendront dans ce cadre.

En parallèle se déroulera le Smart Port Summit, une série de conférences sur les stratégies de développement durable orientées vers les dirigeants du secteur. Le Port de Marseille-Fos s'associera à MGI pour y présenter MeRS, le projet de blockchain logistique du French Smart Port.

Dans le cadre de Smart Ports, le Port de Barcelona présentera sa stratégie en matière d'innovation, qui assure le développement de l'activité portuaire en modérant son impact sur l'environnement. "Notre objectif principal est de générer de la valeur économique, sociale et écologique pour notre environnement. L'innovation et la transformation digitale sont les leviers pour y parvenir", explique la présidente du Port de Barcelona, Mercè Conesa.

"Des villes portuaires comme Rotterdam, Hamburg, Los Angeles, Montréal ou Barcelone peuvent difficilement être des smart cities sans un port intelligent", argumente la présidente Mercè Conesa.

Un investissement de 10M€ en télécommunications pour optimiser le potentiel de la 5G

Dans son objectif de devenir un Smart Port de référence, le Port de Barcelona s'apprête à investir 10M€ sur les 4 prochaines années pour déployer un nouveau réseau de télécommunications adapté à la 5G et à la fibre.

La 5G, en plus d'augmenter la vitesse de communication, va ouvrir la voie aux autres technologies comme l'internet des objets, l'intelligence artificielle (IA) et le Big Data, fondamentales pour développer de nouveaux modèles de ports digitalisés.

Dans un environnement plus ouvert et plus collaboratif, les professionnels du Port pourront avoir accès à davantage de données, qu'ils contribueront à enrichir à leur tour depuis un dispositif mobile.

Les nouvelles prestations en matière de télécommunication permettront également de veiller plus finement à la qualité de l'air et de l'eau, à la gestion de l'énergie, et de bâtiments intelligents.

La mobilité dans l'enceinte portuaire, l'utilisation des zones de stationnement, le trafic des véhicules, et les accès au port seront optimisés grâce au déploiement de ces nouvelles technologies. L'analyse vidéo associée à l'IA peut être d'un grand secours dans la gestion de la mobilité et la sécurité des personnes et des marchandises.

Enfin la communication entre les navires, les quais, les conteneurs et les grues équipés de capteurs convertira les terminaux en plateformes intelligentes et plus automatisées.

Pour la présidente Mercè Conesa, « la technologie doit permettre à la communauté portuaire de relever les défis qui nous attendent, augmenter notre efficacité, intégrer l'écologie, et apporter de la valeur, tant économique que sociale ».

Plus d'informations :
Vidéo :  https://www.youtube.com/watch?v=dI4Y2fZwVgs
Site web: http://smartports.portdebarcelona.cat

Programme interventions stand Smart Ports :
http://smartports.portdebarcelona.cat/assets/Booth_&_Agora_Sessions.pdf

Smart Ports Summit :
https://maritime.knect365.com/smart-ports-barcelona

26 mars 2019 - Le Port de Barcelone présente ses services intermodaux à la SiTL Paris

Le Port de Barcelone est une nouvelle fois présent au SITL - Semaine de l'innovation, Transport & Logistique, un des principaux salons du secteur en Europe, qui se déroule du 26 au 28 mars à Paris. La délégation du Port, pour cette édition sur le stand N25 de l'association Groupement National du Transport Combiné GNTC – dont le Port de Barcelone est membre depuis 2011, est composée de son directeur Stratégie, Jordi Torrent, et des déléguées du Port en France, Claire Perez et Nathalie Thomas.

La SiTL, qui prévoit cette année de dépasser 30.000 visiteurs et 530 exposants, avec plus de 100 conférences proposées, a introduit le terme "innovation" dans son nom, illustrant ainsi son importance en tant que facteur incontournable de croissance et de compétitivité du secteur.


Le Port de Barcelone offre une porte Sud Europe pour les importateurs et exportateurs grâce à son offre de lignes régulières directes avec les principaux ports mondiaux, et constitue un véritable hub de distribution en Méditerranée, avec une offre complète de services maritimes, composée de lignes régulières pour les conteneurs, et d'Autoroutes de la Mer avec l'Italie et l'Afrique du Nord. Cette année, le port souhaite mettre en évidence son engagement dans l'innovation et la transformation technologique, et dans la création d'un réseau de transport respectueux de l'environnement.

En pariant sur le développement de chaînes logistiques efficaces et compétitives basées sur des solutions intermodales, le Port dispose aujourd'hui d'une palette unique de services maritimes réguliers, de services de transport terrestres et ferroviaires en liaison avec les grands marchés de la Péninsule Ibérique et de l'Europe.

Ainsi, le jeudi 28 mars, dans le cadre de la Journée du Fret Ferroviaire, lors de la table ronde intitulée " le ferroviaire, maillon innovant de la Supply Chain", le directeur stratégie du Port de Barcelone, Jordi Torrent, présentera les fruits de la stratégie intermodale élaborée durant les 15 dernières années par l'infrastructure catalane, et qui porte notamment la part modale du ferroviaire pour le transport de conteneurs à 13,3% en 2018, un cas unique parmi les ports environnants.

4 février 2019 - Nouveaux records historiques et une croissance de 15% des conteneurs au Port de Barcelone en 2018

Le Port de Barcelone a clôturé 2018 sur des résultats record pour les principaux indicateurs de trafic et renforce son rôle de plate-forme export vers des marchés de plus en plus diversifiés et éloignés. Les résultats 2018 confirment également le développement de l'intermodalité, avec une croissance significative du transport ferroviaire et des autoroutes de la mer qui contribuent à diminuer l'impact sur l'environnement des chaînes logistiques qui passent par le Port de Barcelone.

Au cours de l'exercice, il a enregistré 67,7 millions de tonnes de trafic global, chiffre qui représente une augmentation de 10 % par rapport à 2017 et marque un nouveau record historique. La forte évolution du trafic conteneurisé, qui a dépassé 3,4 millions d'EVP, en progression de 15 % par rapport à 2017, a largement contribué à ce résultat. Cette filière, qui avait déjà bondi de 32,5 % en 2017 (la plus forte croissance en Europe cette année-là), est la plus représentative de l'économie locale. L'activité de transbordement, avec une augmentation de 35 %, donne de très bons résultats au port catalan. Quant au trafic généré par le commerce extérieur espagnol, il a poursuivi sa tendance à la hausse, tout particulièrement à l'export avec 752.915 EVP (+ 6,6 %), l'import comptabilisant 580.892 EVP (+ 3,5 %).

Des marchés dynamiques

Bien que la Chine ait consolidé sa position en tant que principal partenaire commercial de Barcelone (25 % des conteneurs à l'import ou à l'export passent par ses terminaux), la diversité des marchés avec lesquels le port a des échanges est notable. Le commerce avec les pays suivants a également été particulièrement dynamique en 2017: l'Algérie (+ 45 %), les États-Unis (+ 18 %), l'Inde (+ 4,4 %), le Mexique (+ 12,6 %), le Vietnam (+ 27,5 %), la Thaïlande (+ 18,7 %) et enfin l'Égypte (+ 14 %).

Aux résultats historiques du trafic global et conteneurisé s'ajoute un 3e record en 2018: les vracs liquides, qui ont augmenté de 5,2% à 15,2 Mt, grâce notamment à la bonne tenue des hydrocarbures. En termes de volume, le gaz naturel est en tête, à +3 %, suivi par le carburant (+12,6 %). Le secteur des biocarburants, avec un bond de 34,8 %, est celui qui a le plus augmenté.

En revanche, les vracs solides et les véhicules ont connu une certaine baisse d'activité par rapport à 2017. Les vracs solides, avec 4,2 Mt, ont diminué de 4,7 %, en raison notamment d'un recul des exportations de ciment.

Au cours de l'année 2018, le port de Barcelone a enregistré un trafic de véhicules de 810.218 unités, soit 3 % de moins que l'année précédente. "C'est la baisse des importations et, dans une moindre mesure, des exportations qui a contribué à ce résultat ", explique le port catalan.

Des chaînes logistiques plus efficaces et moins polluantes

2018 marque également une avancée record pour le Port de Barcelone en matière de report modal: dans le transport ferroviaire, que ce soit de conteneurs comme de véhicules qui entrent et sortent de l'enceinte portuaire, et au niveau des autoroutes de la mer.

Concrètement, un total de 262.379 EVP ont été transportés par rail, soit 7,7 % de plus par rapport à 2017. La part du mode ferroviaire au Port est donc passée à 13,3%. La part de véhicules transportés par rail est également en hausse, à 36,2%, soit + 11 %, avec 263.900 unités. En 2018, les services ferroviaires du Port ont ainsi permis d'économiser au total 55.200 tonnes de CO2.

Les autoroutes de la mer, lignes régulières qui relient Barcelone à divers ports italiens et d'Afrique du Nord, ont également connu une bonne progression en 2018. Elles ont permis de dévier près de 150.000 camions de la route vers le mode maritime, plus économe et moins polluant, soit une augmentation de 7 % des marchandises transportées par des services maritimes à courte distance entre Barcelone et des ports comme Civitavecchia, Gênes, Savone, Livourne, Porto Torres, Tanger, Alger et Tunis.

4,4 millions de passagers

Au cours de l'année 2018, le port de Barcelone a accueilli un total de 4,4 millions de passagers (+ 8,6 %), un chiffre qui atteint un nouveau sommet dans l'historique du Port. De ce chiffre, 1,4 millions de passagers (+ 2 %) ont embarqué sur les ferries qui relient régulièrement Barcelone aux îles Baléares, à l'Italie ou à l'Afrique du Nord, et 3 millions étaient des croisiéristes (+ 12 %). Il faut distinguer deux catégories de croisiéristes qui ont augmenté cette année: les passagers qui embarquent et débarquent à Barcelone en tant que port de base et ceux qui arrivent en basse saison. Les premiers, source de retombées économiques plus importantes, ont augmenté de 16 % en 2018, deux fois plus que ceux qui ne font escale qu'une journée (+ 8 %). Les passagers de basse saison ont quant à eux augmenté de 17% et représentent déjà 44% du total des croisièristes.

Résultats financiers

En ce qui concerne les résultats financiers, le port de Barcelone a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires net de 173,5 millions d'euros, en hausse de 4 % par rapport à l'année précédente. Son bénéfice s'est élevé à 53,7 millions d'euros (+ 8 %) et le cash-flow, à 102,5 millions (+ 4 %). Cette capacité à générer des ressources permet de faire face aux investissements requis au Port.

Le Port a également pu réduire sa dette de façon significative (- 30 %) en 2018, grâce au remboursement anticipé de 66,3 millions d'euros dans le cadre de deux prêts souscrits auprès de la Banque Européenne d'Investissements (BEI). L'endettement de l'entité atteint à présent 196,7 millions d'euros, soit 14% des fonds propres du Port.

Vous trouverez la présentation complète des résultats 2018 du Port de Barcelona sur le lien suivant: http://www.portdebarcelona.cat/resultats2018

29 novembre 2018 - Le Port de Barcelone participe à deux conventions d'affaires en France pour présenter son offre de services maritimes et de transports multimodaux

Les déléguées du Port de Barcelone en France, Nathalie Thomas et Claire Perez, ont représenté le Port de Barcelone à deux événements majeurs du secteur de la logistique et du transport : la 27º édition du Top Transport Europe qui s'est tenue à Marseille les 17 et 18 octobre derniers, et la 2e édition de Transport & Logistics Meetings, du 20 au 22 novembre à Cannes.

Ces deux conventions permettent à la délégation du Port de Barcelone de rencontrer de nombreux importateurs-exportateurs français et européens et de leur exposer les avantages du port. De grands groupes du textile, de la grande distribution, de l'industrie agro-alimentaire et de l'électronique participent à ces évènements afin de trouver des solutions adaptées à leurs projets de développement logistique.

Transport & Logistics Meetings Cannes a également été l'occasion pour le Port de s'associer à Catalunya Trade & Investment, qui disposait d'un stand voisin pour promouvoir les investissements de sociétés françaises en Catalogne.

Les déléguées françaises accompagnent de façon personnalisée les opérateurs et les entreprises françaises intéressés par l'utilisation du Port de Barcelone en tant que porte d'entrée/sortie des marchandises, et les aident à construire des chaînes logistiques fluides et efficaces.

Ces dernières années, le Port de Barcelone a développé des infrastructures et services efficaces et fiables destinés à faciliter l'accès des marchandises de toutes origines/destinations au Port. Ainsi depuis Barcelone, les caisses mobiles, citernes, ou conteneurs peuvent être transportés en rail-route vers Toulouse, Bordeaux, Lyon, Busto, Lille, Paris, Anvers et Ludwigshaffen.

Les opérateurs de la communauté portuaire de Barcelone proposent des solutions compétitives pour les chargeurs en termes de qualité de service (transit time courts à l'import depuis la Chine et l'Inde, et à l'export vers l'Amérique du Nord et du Sud et l'Afrique) et fiabilité (plan de qualité Efficiency Network). Une implantation logistique à Barcelone est donc particulièrement attractive.

12 juillet 2018 - La Communauté Portuaire de Barcelone lance un système de prise de rendez-vous pour planifier les opérations terrestres

Le Port de Barcelone présentait aujourd'hui le BCN Port Booking System, un système de prise de rendez-vous pour l'accès des transporteurs aux terminaux à conteneurs, qui sera mis en oeuvre de manière graduelle et flexible sur 3 installations: BEST, APM Terminals Barcelona (les deux, acteurs de ce changement dans un premier temps) et Terminal Port Nou (dans un second temps).

Les systèmes de prises de rendez-vous consistent en une réservation préalable ou en l'octroi d'un créneau horaire spécifique pour la livraison ou la prise de conteneurs, avec pour objectif la rationalisation et la planification de l'arrivée des camions dans l'enceinte portuaire. Ces modèles, déjà implantés avec succès dans d'autres ports dans le monde, comme Felixstowe, Hambourg, Montréal, Dubaï ou New Orleans permettent de rendre les opérations plus efficaces, plus transparentes et prédictives.

De plus, ils aident à répondre aux défis issus des nouvelles tendances du secteur maritime. Le gigantisme des navires porte-conteneurs (avec des capacités dépassant les 21.000 EVP) et la réduction des services maritimes, conséquence de la fusion et de la concentration des compagnies maritimes dans les nouvelles alliances, entrainent des opérations de forts volumes concentrés sur un faible nombre d'heures, ce qui constitue un défi opérationnel pour les terminaux et pour le transport terrestre. Concrètement, au Port de Barcelone, des traitements de navires avec plus de 6000 mouvements de conteneurs par escale sont de plus en plus fréquents.

Le BCN Port Booking System, en permettant aux transporteurs de réserver une plage horaire pour effectuer leurs opérations, contribuera à répondre à ces nouvelles exigences du commerce International. De plus il rendra les chaînes logistiques utilisant le Port de Barcelone plus efficaces et en réduira les externalités négatives, telles que les émissions polluantes.

Comment fonctionne le BCN Port Booking System?

Avant tout accès à un terminal du Port de Barcelone, les transporteurs devront effectuer une réservation. Les abonnés à Portic (le Port Community System du Port de Barcelone) pourront utiliser leurs applications. Les autres transporteurs devront prendre leurs rendez-vous sur le site BCN port Booking System – totalement gratuit – accessible également depuis le site internet du Port de Barcelone.



Le système sera totalement transparent, puisque dans les deux cas, les transporteurs pourront connaître le temps estimé d'accès aux terminaux, ainsi que leur capacité opérationnelle (le tout en temps réel). De plus, ils pourront consulter l'état de leurs réservations et ils auront un système d'auto évaluation personnalisé, qui leur permettra de vérifier, durant cette première phase, la pertinence du BCN Port Booking System dans le but de l'adapter au mieux à la réalité opérationnelle du Port de Barcelone (amplitude des plages horaires, réactions du système aux imprévus...)

Avec souplesse, et progressivement

Le BCN Port Booking System sera implanté progressivement. A partir du 17 septembre, le système de prise de rendez-vous sera obligatoire (il faudra introduire la date et le créneau horaire) mais sans conséquence opérationnelle. Cela signifie que si le transporteur n'effectue pas correctement la réservation, il recevra une notification, mais il sera pris en charge par le terminal.

Dans une deuxième phase, l'information générée par les prises de rendez-vous sera analysée pour s'acheminer vers la phase opérationnelle finale, quand le système sera totalement déployé.

Pendant la troisième et dernière phase, les terminaux établiront une capacité en nombre d'opérations par plage horaire. Ainsi à chaque créneau horaire correspondra une certaine possibilité d'accueil de camions. Cette possibilité d'accueil déterminée sera validée par les terminaux et consultable en ligne sur le site du BCN Port Booking System.

Digitalisation et efficacité

En plus de l'amélioration de la planification, de la transparence et de l'efficacité des opérations, le BCN Port Booking System permettra de franchir une nouvelle étape dans le processus de digitalisation du Port de Barcelone. En 2005 l'informatisation des échanges documentaires associés au passage de la marchandise par l'enceinte portuaire débutait, et depuis février 2018 tous les ordres de transport sont émis informatiquement, selon des procédures définies par la Communauté Portuaire et approuvés par le conseil d'Administration.

Le BCN port Booking System constituera un élément essentiel dans ce processus de digitalisation, qui permettra aux chaînes logistiques via le Port de Barcelone de gagner en fluidité et en compétitivité.

25 janvier 2018 - Barcelone, le port européen avec la plus forte croissance en 2017, connaît une avancée majeure

2017 constitue un formidable bond en avant pour le Port de Barcelone, qui a enregistré des résultats record sur les principaux indicateurs de trafic avec une croissance dépassant celle des autres ports européens. Le trafic total (tous types de marchandises confondus) a dépassé pour la première fois les 61 millions de tonnes, soit une augmentation de 26% par rapport à l'année précédente.

L'excellent comportement du trafic de conteneurs, l'un des secteurs d'activité les plus stratégiques pour le port et celui qui reflète le mieux l'évolution de l'économie de la région, a notablement contribué à ce résultat. Ainsi, en 2017, le Port a frôlé la barre des 3 millions d'EVP (précisément 2.968.757 EVP) ce qui représente une hausse de 32,3%.

Les conteneurs de transbordement (+137%), qui sont débarqués d'un navire pour réembarquer sur un autre jusqu'à leur destination finale, ont pesé dans cette hausse. Même si cette activité n'a pas d'impact direct sur l'économie de la zone d'influence du Port, elle contribue à rendre les opérations de manutention plus compétitives et à apporter plus de connectivité aux importateurs et exportateurs.



Le commerce extérieur de conteneurs a également connu une évolution très positive. Le trafic de conteneurs a totalisé 561 103 EVP à l'import (+8,3%) et 705 204 EVP à l'export (+2,6%). Ces chiffres reflètent aussi le degré de reprise par rapport aux niveaux d'avant crise. La reprise du trafic des conteneurs export s'était déjà amorcée en 2010, mais il faut noter qu'en 2017 le Port de Barcelone a enregistré une hausse de 68% de ce flux par rapport à 2007. D'autre part, il est également très significatif que le chiffre record de conteneurs import atteint en 2007 ait été dépassé l'an dernier. Concrètement, l'infrastructure catalane a capté 3% de plus de conteneurs import qu'il y a dix ans.

La Chine reste le premier partenaire commercial du Port de Barcelone, tant à l'import (44,3% des conteneurs) qu'à l'export (le géant asiatique étant le destinataire de 11,6% des conteneurs en sortie du port). Les autres partenaires de l'infrastructure catalane, tout comme le type de produits traités, sont extrêmement diversifiés.

En 2017, les vracs liquides ont également atteint le meilleur niveau de l'histoire du port, avec un total de 14,4 millions de tonnes de marchandises transportées (principalement des hydrocarbures), et une croissance de 27% par rapport à l'année précédente. La hausse a été particulièrement forte pour le gaz naturel (+64%), le gasoil (+30%) et les produits chimiques (+23%).

Dans le cas des vracs solides, avec 4,4 milions de tonnes de marchandises soit 1% d'augmentation, la croissance bénéficie surtout aux graines de soja (+10%) et aux céréales et farines (+13%).

En ce qui concerne le trafic roulant, le port catalan a traité 393 501 UTI, soit une hausse de 6,2%. Ce chiffre inclut la marchandise à destination des Iles Baléares et des Canaries, ainsi que celle qui est chargée sur les autoroutes de la mer (services réguliers entre Barcelone et plusieurs ports d'Italie et d'Afrique du Nord). Pour ce qui concerne les autoroutes de la mer (ou services de short sea shipping), Barcelone a traité un total de 144 723 UTI (+7%), soit autant de camions déviés de la route vers le maritime, mode plus efficace au niveau économique et de l'environnement. Ce chiffre constitue un record historique pour le port et contribue notablement au développement de chaînes logistiques durables en Méditerranée.

En 2017 un total de 837 273 véhicules sont passés par le Port de Barcelone, en baisse de 8,7% par rapport à 2016. Il faut noter que la production et l'exportation de véhicules en Espagne ont également connu un ralentissement l'an dernier, ce qui se reflète sur les résultats du port. Malgré tout, le Port de Barcelone reste en tête des ports espagnols pour l'automobile.

Plus de croisiéristes en hiver, moins en été

Pour la première fois de son histoire, le Port de Barcelone a dépassé la barre des 4 millions de passagers sur les ferry (1,4 millions) et les bateaux de croisière (2,7 millions). Le chiffre global est en hausse de 4,5%, principalement grâce à l'augmentation des voyageurs en ferry (+12%), le chiffre des croisiéristes ne s'appréciant que de 1%. Il est notable qu'au cours des mois considérés comme de « basse » saison (janvier, février, mars, novembre et décembre), les passagers de croisière ont augmenté de 13% contre une baisse de 2% sur les autres mois.

Résultats économiques

En ce qui concerne les résultats économiques du Port de Barcelone sur l'exercice 2017, le montant net du chiffre d'affaires a été de 167 millions d'euros, 7% de plus que l'année précédente, principalement grâce à l'augmentation de revenus liée à la croissance de l'activité.

A la clôture provisoire de l'exercice, le port enregistre des bénéfices de 50 millions d'euros (+50%). D'autre part, la capacité de génération de revenus (cash flow) de l'entité se distingue, en hausse de 15% à 99 millions d'euros.

En 2017, le Port de Barcelone est parvenu à réduire significativement (-8%) sa dette à long terme avec la Banque Européenne d'Investissements (BEI). Elle se situe à présent à 281,1 millions d'euros. Concernant les résultats économiques consolidés (Port de Barcelona, CILSA, World Trade Center Barcelona et Port Vell), le chiffre d'affaires net se situe à 215,6 millions d'euros (+8%) et les bénéfices à 58,4 millions (+45%).

14-16 mars 2017 - Le Port de Barcelona au salon SITL à Paris

Le Port de Barcelone a présenté son offre de lignes maritimes, de transports intermodaux et de services logistiques dans le cadre du salon SITL à Paris Porte de Versailles du 14 au 16 mars 2017.

Les déléguées qui assurent la promotion des services du Port en France, Nathalie Thomas et Claire Perez, recevaient les clients sur un stand situé dans la zone thématique « import-export meetings » du salon, ce qui permettait aux visiteurs de cibler leurs centres d'intérêt.

Chaque année, l'évènement SITL 2017 constitue une opportunité pour le Port de Barcelone à la fois de rencontrer des utilisateurs ou partenaires potentiels et d'être présent au même titre que d'autres ports européens, comme Marseille-Fos ou Le Havre.

Le 15 mars a eu lieu la 8e Journée Européenne du Fret Ferroviaire, l'occasion de nombreuses conférences sur ce sujet. Cette journée était pilotée par l'Association des utilisateurs de transport de fret (AUTF) et Eurogroup Consulting, qui a présenté son baromètre annuel mesurant les performances du rail auprès des chargeurs français. 500 participants (entreprises importatrices et exportatrices, commissionnaires, opérateurs, gestionnaires d'infrastructures et pouvoirs publics) sont attendus. Le Port de Barcelone était représenté par Jordi Torrent, responsable Stratégie, qui est intervenu dans la conférence « le ferroviaire en action » pour évoquer la situation de ce mode en Espagne par rapport à l'Europe. Il a également détaillé les efforts du Port pour développer des connexions ferroviaires efficaces avec son hinterland. 
 



Le même jour était présentée l'offre de services intermodaux du Port de Barcelone dans le cadre d'un atelier, avec la collaboration des opérateurs TP Nova et Hutchison Logistics, qui ont fait connaître leurs solutions de transports rail-route entre Barcelone, la Péninsule Ibérique, la France et l'Europe.

22/03/2016 - Le Port de Barcelona à la Semaine Internationale du Transport et de la Logistique

SITL réunit l'ensemble des produits et des services innovants dédiés au transport de marchandises, au freight forwarding et à la chaîne logistique. Véritable place de marché professionnelle du secteur, il constitue la plus forte concentration d'utilisateurs de transport et de logistique issus de l'industrie, du commerce et de la distribution, à la recherche de nouveaux fournisseurs.

11/06/2015 - Le Port de Barcelona au Salón Internacional de la Logística y de la Manutención de Barcelona

C'est le salon annuel de référence pour le transport et la logistique en Espagne. Cette année, dans le cadre des rendez- vous BtoB offerts par le Port et organisés par Getting contacts, des opérateurs français se sont prêtés à l'exercice. Certains ont préféré visiter les stands des exposants, et assister aux conférences, notamment sur l'offre ferroviaire,  et tous se sont retrouvés lors du cocktail du Port de Barcelone. Pour d'autres encore, c'est l'occasion de découvrir les installations du Port de Barcelone, visibles depuis la mer, lors d'une  visite maritime organisée. Ainsi des régions voisines comme Languedoc Roussillon, Midi Pyrénées,  mais aussi Rhône Alpes ou PACA, ou encore Basse Normandie étaient dignement représentées à Barcelone.

27/05/2015 - Le Port de Barcelona a présenté au STIMMED son offre globale

Une délégation du Port de Barcelona a participé à la troisième édition du salon du transport international multimodal de la Méditerranée (STIMMED) qui s'est tenu les 27 et 28 mai au Palais des congrès du Parc Chanot à Marseille, et qui a réuni de nombreuses entreprises du sud de la France et des pays du pourtour méditerranéen.

Pour sa première participation comme exposant, le Port de Barcelone, représenté par ses deux déléguées françaises, était accompagné d'entreprises de la communauté portuaire catalane: APR, agent en douane OEA et opérateur logistique complet, Coma y Ribas (groupe Charles André) transitaire maritime et opérateur logistique spécialisé en produits vrac et marchandises dangereuses, et enfin TSB, société de transport spécialisée dans la distribution de produits dangereux et messagerie industrielle.

Les co-exposants du port de Barcelone sont des spécialistes des échanges intra-méditerranéens et transfrontaliers, et apportent leur expertise douanière ou logistique aux opérateurs qui souhaitent travailler en Espagne. Deux d'entre eux, APR et Coma y Ribas, sont d'ailleurs membres du Barcelona Port Efficiency Network, label qui engage les opérateurs, et garantit aux utilisateurs du Port de Barcelone des standards élevés de qualité de service.

La France, un axe prioritaire

Sur le stand du Port de Barcelona ont été présentés ses services logistiques, et ses connexions maritimes et ferroviaires, autant d'alternatives pour les entreprises du sud de France. Concrètement pendant ces deux jours, ont été mis en valeur ses services de short sea shipping (SSS), en particulier avec l'Afrique du Nord, notamment Tanger et Tunis, ainsi qu'avec l'Italie : Gênes, Rome, Livourne, et dernièrement Savone, depuis le début de l'année.

La délégation catalane a profité du STIMMED pour partager avec les professionnels français et méditerranéens les avantages de Barcelone comme hub régional. Les représentantes du Port en France apportent une attention personnalisée aux opérateurs et aux entreprises françaises qui souhaitent importer/exporter via Barcelone, et contribuent à la création de nouvelles chaînes logistiques fluides et efficaces.

Le projet européen CLYMA

Le salon, organisé par L'Antenne et Classe Export, les spécialistes de l'information liée au transport et au commerce international, a également été le lieu de différents forums et conférences. Parmi cellesci, la conférence dédiée au projet européen CLYMA (Connexion Lyon-Madrid sur le Corridor Méditerranéen) s'est tenue le 28 mai, à partir de 11h30. CLYMA*, projet mené par le Port de Barcelone, avec un ensemble d'entreprises et d'administrations françaises et espagnoles du secteur logistique, notamment VIIA et MP2 pour la France, est cofinancé par la Commission Européenne et a pour objectif d'analyser la section Lyon-Madrid du Corridor Méditerranéen sous l'angle du transport multimodal, et d'en déterminer les besoins en investissement, en gestion et en organisation.

Durant la conférence, Carles Rúa, responsable Projets Stratégiques et Innovation du Port de Barcelona, et François TROUQUET, directeur adjoint de MP2, ont présenté un point à date des études réalisées: analyse de l'offre et de la demande, ainsi que les défis et perspectives pour le report modal sur cet axe. Cette présentation fait suite aux deux grands forums qui ont réuni les parties prenantes en janvier 2014 à Perpignan, et récemment en mars dernier à Barcelone.

Le STIMMED a également été le cadre du Forum International, organisé par la CCI International PACA dans son action d'accompagnement à l'international des entreprises de la région, en particulier les PME; enfin la Douane Régionale, partenaire du salon, a organisé son colloque pour former et informer sur l'optimisation douanière et logistique.