Pour les prochains événements où rencontrer les représentants du Port de Barcelona, cliquez ici.

Actualités par année
2020 - 2019 - 2018 - 2017 - 2016 - 2015

7 de novembre 2019 - Le Port de Barcelone présente sa stratégie Smart Ports au sein du Smart City World Congress

Dans le cadre du Smart City Expo World Congress, 6 ports internationaux réunis dans l'espace Smart Ports présenteront leurs principaux projets pour répondre aux défis actuels et futurs, et créer des villes et des ports plus respectueux de l'environnement et plus efficaces.

Le Port de Barcelona est à l'initiative de la création d'un espace dédié de 150 m2 ‘Smart Ports – Piers of the Future' au sein du Smart City Congress, le plus grand salon au monde sur les villes intelligentes, qui rassemblera 1000 exposants dont 700 villes de 140 pays dans la capitale catalane du 19 au 21 novembre et prévoit d'accueillir 25.000 visiteurs cette année.

Ce nouvel espaced'analyses et d'échanges Smart Ports réunira six ports innovants : Anvers, Barcelone, Hambourg, Los Angeles, Montréal et Rotterdam, qui disposeront chacun d'une zone d'exposition avec tables tactiles. Des entreprises technologiques, des start-ups et des experts du secteur présenteront aux visiteurs leurs innovations phares et leurs projets de transformation digitale dans un agora. Les sociétés françaises Bolloré Logistics, Buyco accompagnée de son client Alteo, et enfin Traxens, interviendront dans ce cadre.

En parallèle se déroulera le Smart Port Summit, une série de conférences sur les stratégies de développement durable orientées vers les dirigeants du secteur. Le Port de Marseille-Fos s'associera à MGI pour y présenter MeRS, le projet de blockchain logistique du French Smart Port.

Dans le cadre de Smart Ports, le Port de Barcelona présentera sa stratégie en matière d'innovation, qui assure le développement de l'activité portuaire en modérant son impact sur l'environnement. "Notre objectif principal est de générer de la valeur économique, sociale et écologique pour notre environnement. L'innovation et la transformation digitale sont les leviers pour y parvenir", explique la présidente du Port de Barcelona, Mercè Conesa.

"Des villes portuaires comme Rotterdam, Hamburg, Los Angeles, Montréal ou Barcelone peuvent difficilement être des smart cities sans un port intelligent", argumente la présidente Mercè Conesa.

Un investissement de 10M€ en télécommunications pour optimiser le potentiel de la 5G

Dans son objectif de devenir un Smart Port de référence, le Port de Barcelona s'apprête à investir 10M€ sur les 4 prochaines années pour déployer un nouveau réseau de télécommunications adapté à la 5G et à la fibre.

La 5G, en plus d'augmenter la vitesse de communication, va ouvrir la voie aux autres technologies comme l'internet des objets, l'intelligence artificielle (IA) et le Big Data, fondamentales pour développer de nouveaux modèles de ports digitalisés.

Dans un environnement plus ouvert et plus collaboratif, les professionnels du Port pourront avoir accès à davantage de données, qu'ils contribueront à enrichir à leur tour depuis un dispositif mobile.

Les nouvelles prestations en matière de télécommunication permettront également de veiller plus finement à la qualité de l'air et de l'eau, à la gestion de l'énergie, et de bâtiments intelligents.

La mobilité dans l'enceinte portuaire, l'utilisation des zones de stationnement, le trafic des véhicules, et les accès au port seront optimisés grâce au déploiement de ces nouvelles technologies. L'analyse vidéo associée à l'IA peut être d'un grand secours dans la gestion de la mobilité et la sécurité des personnes et des marchandises.

Enfin la communication entre les navires, les quais, les conteneurs et les grues équipés de capteurs convertira les terminaux en plateformes intelligentes et plus automatisées.

Pour la présidente Mercè Conesa, « la technologie doit permettre à la communauté portuaire de relever les défis qui nous attendent, augmenter notre efficacité, intégrer l'écologie, et apporter de la valeur, tant économique que sociale ».

Plus d'informations :
Vidéo :  https://www.youtube.com/watch?v=dI4Y2fZwVgs
Site web: http://smartports.portdebarcelona.cat

Programme interventions stand Smart Ports :
http://smartports.portdebarcelona.cat/assets/Booth_&_Agora_Sessions.pdf

Smart Ports Summit :
https://maritime.knect365.com/smart-ports-barcelona

26 mars 2019 - Le Port de Barcelone présente ses services intermodaux à la SiTL Paris

Le Port de Barcelone est une nouvelle fois présent au SITL - Semaine de l'innovation, Transport & Logistique, un des principaux salons du secteur en Europe, qui se déroule du 26 au 28 mars à Paris. La délégation du Port, pour cette édition sur le stand N25 de l'association Groupement National du Transport Combiné GNTC – dont le Port de Barcelone est membre depuis 2011, est composée de son directeur Stratégie, Jordi Torrent, et des déléguées du Port en France, Claire Perez et Nathalie Thomas.

La SiTL, qui prévoit cette année de dépasser 30.000 visiteurs et 530 exposants, avec plus de 100 conférences proposées, a introduit le terme "innovation" dans son nom, illustrant ainsi son importance en tant que facteur incontournable de croissance et de compétitivité du secteur.


Le Port de Barcelone offre une porte Sud Europe pour les importateurs et exportateurs grâce à son offre de lignes régulières directes avec les principaux ports mondiaux, et constitue un véritable hub de distribution en Méditerranée, avec une offre complète de services maritimes, composée de lignes régulières pour les conteneurs, et d'Autoroutes de la Mer avec l'Italie et l'Afrique du Nord. Cette année, le port souhaite mettre en évidence son engagement dans l'innovation et la transformation technologique, et dans la création d'un réseau de transport respectueux de l'environnement.

En pariant sur le développement de chaînes logistiques efficaces et compétitives basées sur des solutions intermodales, le Port dispose aujourd'hui d'une palette unique de services maritimes réguliers, de services de transport terrestres et ferroviaires en liaison avec les grands marchés de la Péninsule Ibérique et de l'Europe.

Ainsi, le jeudi 28 mars, dans le cadre de la Journée du Fret Ferroviaire, lors de la table ronde intitulée " le ferroviaire, maillon innovant de la Supply Chain", le directeur stratégie du Port de Barcelone, Jordi Torrent, présentera les fruits de la stratégie intermodale élaborée durant les 15 dernières années par l'infrastructure catalane, et qui porte notamment la part modale du ferroviaire pour le transport de conteneurs à 13,3% en 2018, un cas unique parmi les ports environnants.

4 février 2019 - Nouveaux records historiques et une croissance de 15% des conteneurs au Port de Barcelone en 2018

Le Port de Barcelone a clôturé 2018 sur des résultats record pour les principaux indicateurs de trafic et renforce son rôle de plate-forme export vers des marchés de plus en plus diversifiés et éloignés. Les résultats 2018 confirment également le développement de l'intermodalité, avec une croissance significative du transport ferroviaire et des autoroutes de la mer qui contribuent à diminuer l'impact sur l'environnement des chaînes logistiques qui passent par le Port de Barcelone.

Au cours de l'exercice, il a enregistré 67,7 millions de tonnes de trafic global, chiffre qui représente une augmentation de 10 % par rapport à 2017 et marque un nouveau record historique. La forte évolution du trafic conteneurisé, qui a dépassé 3,4 millions d'EVP, en progression de 15 % par rapport à 2017, a largement contribué à ce résultat. Cette filière, qui avait déjà bondi de 32,5 % en 2017 (la plus forte croissance en Europe cette année-là), est la plus représentative de l'économie locale. L'activité de transbordement, avec une augmentation de 35 %, donne de très bons résultats au port catalan. Quant au trafic généré par le commerce extérieur espagnol, il a poursuivi sa tendance à la hausse, tout particulièrement à l'export avec 752.915 EVP (+ 6,6 %), l'import comptabilisant 580.892 EVP (+ 3,5 %).

Des marchés dynamiques

Bien que la Chine ait consolidé sa position en tant que principal partenaire commercial de Barcelone (25 % des conteneurs à l'import ou à l'export passent par ses terminaux), la diversité des marchés avec lesquels le port a des échanges est notable. Le commerce avec les pays suivants a également été particulièrement dynamique en 2017: l'Algérie (+ 45 %), les États-Unis (+ 18 %), l'Inde (+ 4,4 %), le Mexique (+ 12,6 %), le Vietnam (+ 27,5 %), la Thaïlande (+ 18,7 %) et enfin l'Égypte (+ 14 %).

Aux résultats historiques du trafic global et conteneurisé s'ajoute un 3e record en 2018: les vracs liquides, qui ont augmenté de 5,2% à 15,2 Mt, grâce notamment à la bonne tenue des hydrocarbures. En termes de volume, le gaz naturel est en tête, à +3 %, suivi par le carburant (+12,6 %). Le secteur des biocarburants, avec un bond de 34,8 %, est celui qui a le plus augmenté.

En revanche, les vracs solides et les véhicules ont connu une certaine baisse d'activité par rapport à 2017. Les vracs solides, avec 4,2 Mt, ont diminué de 4,7 %, en raison notamment d'un recul des exportations de ciment.

Au cours de l'année 2018, le port de Barcelone a enregistré un trafic de véhicules de 810.218 unités, soit 3 % de moins que l'année précédente. "C'est la baisse des importations et, dans une moindre mesure, des exportations qui a contribué à ce résultat ", explique le port catalan.

Des chaînes logistiques plus efficaces et moins polluantes

2018 marque également une avancée record pour le Port de Barcelone en matière de report modal: dans le transport ferroviaire, que ce soit de conteneurs comme de véhicules qui entrent et sortent de l'enceinte portuaire, et au niveau des autoroutes de la mer.

Concrètement, un total de 262.379 EVP ont été transportés par rail, soit 7,7 % de plus par rapport à 2017. La part du mode ferroviaire au Port est donc passée à 13,3%. La part de véhicules transportés par rail est également en hausse, à 36,2%, soit + 11 %, avec 263.900 unités. En 2018, les services ferroviaires du Port ont ainsi permis d'économiser au total 55.200 tonnes de CO2.

Les autoroutes de la mer, lignes régulières qui relient Barcelone à divers ports italiens et d'Afrique du Nord, ont également connu une bonne progression en 2018. Elles ont permis de dévier près de 150.000 camions de la route vers le mode maritime, plus économe et moins polluant, soit une augmentation de 7 % des marchandises transportées par des services maritimes à courte distance entre Barcelone et des ports comme Civitavecchia, Gênes, Savone, Livourne, Porto Torres, Tanger, Alger et Tunis.

4,4 millions de passagers

Au cours de l'année 2018, le port de Barcelone a accueilli un total de 4,4 millions de passagers (+ 8,6 %), un chiffre qui atteint un nouveau sommet dans l'historique du Port. De ce chiffre, 1,4 millions de passagers (+ 2 %) ont embarqué sur les ferries qui relient régulièrement Barcelone aux îles Baléares, à l'Italie ou à l'Afrique du Nord, et 3 millions étaient des croisiéristes (+ 12 %). Il faut distinguer deux catégories de croisiéristes qui ont augmenté cette année: les passagers qui embarquent et débarquent à Barcelone en tant que port de base et ceux qui arrivent en basse saison. Les premiers, source de retombées économiques plus importantes, ont augmenté de 16 % en 2018, deux fois plus que ceux qui ne font escale qu'une journée (+ 8 %). Les passagers de basse saison ont quant à eux augmenté de 17% et représentent déjà 44% du total des croisièristes.

Résultats financiers

En ce qui concerne les résultats financiers, le port de Barcelone a réalisé en 2018 un chiffre d'affaires net de 173,5 millions d'euros, en hausse de 4 % par rapport à l'année précédente. Son bénéfice s'est élevé à 53,7 millions d'euros (+ 8 %) et le cash-flow, à 102,5 millions (+ 4 %). Cette capacité à générer des ressources permet de faire face aux investissements requis au Port.

Le Port a également pu réduire sa dette de façon significative (- 30 %) en 2018, grâce au remboursement anticipé de 66,3 millions d'euros dans le cadre de deux prêts souscrits auprès de la Banque Européenne d'Investissements (BEI). L'endettement de l'entité atteint à présent 196,7 millions d'euros, soit 14% des fonds propres du Port.

Vous trouverez la présentation complète des résultats 2018 du Port de Barcelona sur le lien suivant: http://www.portdebarcelona.cat/resultats2018