L'une des options les plus sûres à moyen et long terme pour améliorer la qualité de l'air des ports et qui répond aux nouveaux critères d'émission de gaz polluants et de particules en suspension, consiste à changer de carburant. Dans le cas des navires et des camions de grand tonnage, le gaz naturel liquéfié (GNL) est l'alternative défendue par l'Union européenne dans sa stratégie pour des carburants propres adoptée fin 2012.

Le choix de se déplacer au gaz naturel permettrait au niveau européen de diversifier les sources d'énergie et de réduire la dépendance énergétique vis-à-vis du pétrole, tout en améliorant localement la compétitivité du secteur des transports et ses secteurs industriels associés.

Le Port de Barcelone considère que le passage au gaz est non seulement une solution pour améliorer la qualité de son air ambiant, mais également une chance de positionner le port sur les grandes routes empruntées par le GNL comme carburant, grâce à son usine de regazéification qui lui permet de fournir ce carburant.