L'ouverture des données publiques - également connue comme Open Data – consiste à mettre les informations détenues par le secteur public à la portée de tous au format numérique, de façon normalisée et ouverte. Dans le secteur public, l'accès aux données de l'administration assure la transparence, l'efficacité et l'égalité des chances lorsqu'il est question de créer de la valeur.

La Commission européenne estime que les données publiques doivent être réutilisées, aussi bien par les citoyens que par les entreprises. Cela signifie plus de transparence et c'est un moteur pour le développement de la société de l'information et de la connaissance, en particulier dans le domaine du contenu numérique. C'est pourquoi, il a été légiféré en ce sens avec la Loi 37/2007, du 16 novembre, sur la réutilisation des informations du secteur public, qui transpose la Directive 2003/98/CE du Parlament Européen et du Conseil.

La Generalitat de Catalunya à travers deux accords de Gouvernement du 9 novembre 2010 et du 31 juillet 2012 s'engage à promouvoir l'utilisation et la réutilisation des informations émanant des administrations publiques.

En Espagne le décret royal 1495/2011 du 24 octobre établit que tous les organismes publics doivent avoir leur propre Plan d'action Réutilisation des Informations du Secteur Public (RISP).

Puertos del Estado et le ministère des Administration publiques se sont engagés à suivre ces directives européennes et à encourager la réutilisation des informations des autorités portuaires et de Puertos del Estado en publiant au moins quatre ensembles de données ayant un impact et une valeur élevés. Dans ce contexte, le Port de Barcelone satisfait à ces obligations et met en œuvre le plan RISP. Le contenu de ce plan d'action se concrétise sur ce site web grâce au Catalogue des Données Ouvertes du Port de Barcelona.